Développement maison

20170128_104838

Il y a un truc qui est bien avec l’argentique c’est que tu peux toi-même en tant que personnellement développer tes photos. Enfin surtout en noir et blanc, en couleur c’est (un peu) plus compliqué.

Je ne ferai pas ici un tuto car il en existe un tas de parfaits, donc celui-ci qui est mon préféré.

Non, en fait le but c’est plutôt de donner mon expérience sur le sujet. D’abord il faut savoir que hormis la cuve qui peut coûter un peu (et encore, en occasion on en trouve des vraiment pas chères), le développement argentique noir et blanc ça ne coûte pas grand chose et ça se fait à une température de 20°C pour les solutions. Donc mis à part dans la cabane du jardin en plein hiver ou en plein été, c’est relativement facile de maintenir la chimie à la bonne température.

Il faut :

  • un révélateur : moi je prends un équivalent au Rodinal (en l’occurrence Paranol S de Tetenal) ou de l’ID 11 d’Ilford, coût environ 8 euros pour quelques mois d’utilisation ou une quinzaine de films. Sur ce site, on trouve tout un tas d’infos sur les temps à appliquer en fonction du couple film / révélateur. Et même avec une correction sur la température.
  • un bain d’arrêt : de l’acide acétique, citrique ou la bouteille de vinaigre blanc que tu gardes sous l’évier pour toute saleté un peu récalcitrante dans la maison, coût (pour le vinaigre) 50 cts pour 16 films. Imbattable !
  • un fixateur : le produit le plus « cher » environ 12 euros et réutilisable un certain nombre de fois. J’ai pris Tetenal Ultrafix, sur la bouteille il y a marqué 36 films (à mon avis il sera périmé avant… !). Avantage : certains fixateurs comme celui-là marchent aussi pour le papier ce qui fait que si tu veux faire des planches contact pour de vrai avec la lampe de ta SdB, il ne te reste plus qu’à acheter un révélateur papier. Car le vinaigre blanc, ça marche aussi comme bain d’arrêt pour le papier !!
  • une bouteille opaque pour le révélateur et des bouteilles rigides récupérées pour les autres solutions

Et ensuite y a plus qu’à…

Je sais ce que je vais faire ce soir 😉 j’ai 5 pellicules en attente de mes dernières semaines (avec une du Semflex que l’on voit derrière et qui a eu un sacré problème dans l’appareil 😦 ) et une dizaine qui datent de presque 10 ans retrouvées dans les placards.

Et un exemple parmi les dernières photos, c’est moi que j’ai tout développé toute seule :

D’ailleurs le Paranol S ça peut marcher aussi pour les pellicules couleur. L’effet est très lomo (ou un peu bizarre, au choix) mais sisi, ça marche j’en avais parlé là :

Publicités

2 commentaires sur “Développement maison

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :